Renforcer les capacités des professionnels du patrimoine mondial dans la région arabe pour les sites culturels et mixtes

Du 9 au 13 décembre 2018, le Centre régional arabe pour le patrimoine mondial (ARC-WH) aux côtés du Conseil international des monuments et des sites (ICOMOS), en partenariat avec le Centre international d’études pour la conservation et la restauration du patrimoine culturel (ICCROM) et l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) ont organisé un atelier de travail pilote intitulé « Renforcer les capacités des professionnels du patrimoine mondial dans la région arabe pour les sites culturels et mixtes » au siège de l’ARC-WH à Manama (Bahreïn).

Le cours de formation de cinq jours a été axé sur les mécanismes et les concepts de la Convention du patrimoine mondial, ainsi que sur les missions d’évaluation technique et les Missions de suivi réactif entreprises par les Organisations consultatives. Par ailleurs, des débats approfondis et des modules sur les différentes procédures et réglementations de la Convention du patrimoine mondial, les Directives opérationnelles et l’État de conservation des sites ont été présentés aux participants.

Les participants à l’atelier de travail ont également été formés à la conduite de missions sur le terrain et à des examens sur documents pour l’évaluation des propositions d’Inscription, et ont été invités à présenter des études de cas – préparées avant la formation – au cours de la première partie de l’atelier de travail pour partager leurs expériences sur le terrain, et exposer les défis rencontrés concernant les sites étudiés. Au cours de la dernière partie de l’atelier de travail, les participants étaient divisés en groupes et ont été invités à appliquer les connaissances acquises au cours du cours, et ceci en effectuant une Mission de suivi réactif ou une Mission d’évaluation technique du site de Qal’at al-Bahrain – Ancien port et capitale de Dilmun.

Deux visites sur le site ont été organisées, au cours desquelles les participants ont été placés dans une situation de simulation d’une Mission de suivi réactif et d’évaluation afin de préparer et de présenter leurs rapports et leurs conclusions à l’issu de l’atelier de travail.

L’objectif général de cet atelier de travail était de renforcer les capacités et la compréhension de chaque spécialiste régional du patrimoine, et de leur fournir les connaissances et l’expertise nécessaires dans le domaine du Patrimoine mondial, de la conservation des sites du Patrimoine mondial et des sites présentant une valeur universelle exceptionnelle potentielle. En faisant venir des experts du patrimoine de toute la région arabe, ARC-WH et ses collaborateurs espèrent créer un réseau de spécialistes régionaux avec lequel les parties prenantes peuvent travailler en étroite collaboration, renforçant et favorisant ainsi les efforts de conservation des sites et des biens.